Pour se confesser…

La confession est un “sacrement de guérison” comme le sacrement des malades.

On l’appelle aussi sacrement de réconciliation ou de pénitence (c’est-à-dire de retour à Dieu). Le prêtre est soumis au secret absolu. Ce sacrement s’adresse aux baptisés, mais on peut néanmoins se confier et demander la prière même lorsque l’on n’est pas baptisé.

Où ?

Dans l’église, tout de suite à gauche en entrant, dans la petite salle d’accueil vitrée

Quand ?

Lors des permanences d’accueil des prêtres (sauf vacances scolaires) :

  • Lundi 17h30 – 18h30 : P. Christophe
  • Mardi 17h30 – 18h30 : P. Tanneguy
  • Jeudi 17h30 – 18h30 : P. Philippe
  • Vendredi 17h30 – 18h30 : P. Michaël

Ou bien en prenant rendez-vous via le secrétariat paroissial à secretariat@saint-hippolyte.net ou au 01 45 85 12 05.

Quelques conseils pour bien se préparer :

  • Prendre un temps de prière personnelle avant la confession
    • pour me rappeler l’amour du Seigneur pour moi
    • pour demander à Dieu de me révéler lui-même ce qui a pu l’offenser : “Seigneur, dans ton amour, éclaire-moi”
  • Ne jamais se juger soi-même ni en négatif ni en positif, ne jamais se comparer aux autres. Dieu seul sait tout, Dieu seul juge. Je dois simplement juger de la nature de mes actes.
  • Sur la croix, Jésus a pardonné et effacé par son sang tous les péchés des siècles de l’Histoire. Aucun péché, aussi terrible soit-il, n’a empêché Jésus de vaincre et de ressusciter. La résurrection de Jésus est la preuve que Dieu a déjà pardonné mes péchés. Il faut simplement que j’accueille ce pardon en faisant la vérité.
  • Jésus a fait une promesse à ses Apôtres en Jean 20, 23 : “À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis“. Les prêtres sont les héritiers de ce pouvoir. J’ai la garantie que Dieu me pardonne lorsque :
    • j’avoue mes péchés au prêtre en ouvrant réellement mon coeur (confiance dans l’amour de Dieu, regret sincère des offenses, pas de dissimulation)
    • et lorsque le prêtre me dit la parole suivante : “Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés”.

3 manières de rater sa confession :