Informations paroissiales

Vous trouverez dans cette page :
la feuille d’informations paroissiales
le programme paroissial pour l’été
et ci-dessous :
– l’édito du Père Philippe
– les remerciements du Père Florian.


L’édito du Père Philippe pour l’été

Dimanche 21 juin, nous avons rendu grâce pour le ministère du Père Florian : un goûter nous a rassemblés autour de lui le 28 juin pour lui témoigner plus concrètement notre reconnaissance.

Après les messes de fin d’année du catéchisme, nous avons également remercié Hilda pour tout ce qu’elle a apporté à la paroisse pendant les presque dix années passées auprès des jeunes de Saint-Hippolyte ! Nous espérons qu’elle pourra revenir nous saluer le dimanche 11 octobre pour le report de la fête des premières communions.

Les grandes vacances sont là : quelques enfants de la paroisse participeront au patronage de la Maison Ozanam en juillet, d’autres partiront en camp scout. Enfin, après ces quelque deux mois et demi de confinement éprouvant, certains membres de notre communauté partiront en vacances tandis que d’autres resteront à Paris : aussi, avons-nous prévu pour ces derniers quelques activités et moments spirituels dont vous trouverez le programme sur les tracts de l’été.

Au terme de cette année pastorale très spéciale, nous rendons grâce pour les belles choses que nous avons vécues tant collectivement qu’au sein des différents groupes paroissiaux, mais également à travers les chaînes de prière qui se sont formées pendant ces trois derniers mois.

Nous pensons aussi à tous ceux qui déménagent, ceux qui finissent leur mandat ou arrêtent une activité. Nous voulons les remercier chaleureusement de leur implication et de leur dévouement au sein de notre communauté.

Je remercie également les salariés, les bénévoles du Conseil Pastoral et du Conseil Paroissial pour les Affaires Économiques qui ont œuvré pour la bonne marche de la paroisse tout au long de l’année.

À tous, je souhaite un bon été et de bonnes vacances !

En profonde union de prière,

Père Philippe+


Quelques mots de remerciement aux paroissiens de Saint-Hippolyte

Le mot paroisse vient du grec para oikos, qui se dit de celui qui vit sur terre comme un étranger de passage, comme un pèlerin : pour nous, chrétiens, comme le lieu qui est là pour soutenir notre pèlerinage vers le Ciel. La paroisse d’abord comme un lieu de passage.

J’aurai donc fait ce bout de chemin avec vous, cette part de mon pèlerinage à vos côtés, trois ans durant lesquels nous nous sommes soutenus mutuellement pour les efforts de la route. J’aime beaucoup cette image du pèlerinage, peut-être d’abord parce que j’aime bien marcher et randonner, mais aussi parce qu’elle nous invite à ne pas trop nous installer, à rester en éveil, toujours tendus vers l’étape d’après.

Sur cette route, je voudrais remercier ceux avec qui j’ai plus étroitement travaillé durant ces dernières années. D’abord les employés de la paroisse, qui ont cette mission si particulière de faire du service du Christ et de son Église leur travail de tous les jours, dans les petites tâches quotidiennes aussi bien que dans les moments plus festifs. Ce n’est pas anodin de travailler pour une paroisse, et pas forcément facile non plus, parce que se mêlent parfois des questions très personnelles du rapport avec Dieu, avec les fidèles de la paroisse, et les critères d’un travail normal. Je voudrais ici vous remercier, parce que j’ai aimé travailler avec vous, et j’ai apprécié votre souci de tous.

Je pense aussi à tous ceux parmi vous, engagés dans tel ou tel groupe, avec qui j’ai chanté, prié, enseigné, déplacé des étagères, des caisses de livres ou avec qui j’ai balayé telle ou telle salle. En parlant des personnes engagées, je pense également aux jeunes de l’aumônerie, qui viennent se former mais aussi se donner. C’est cette mission quotidienne menée en communion les uns avec les autres qui fait la saveur de la vie de prêtre.

Cela, je l’ai bien sûr goûté aux côtés de mes frères prêtres, qui m’ont accueilli juste après mon ordination, et qui ont été pour moi non seulement des frères, mais des frères aînés, me conseillant et m’encourageant. Ils ont accompagné mes premiers pas de prêtre apprenti, et vous avez pu être témoins de notre communion fraternelle.

Mais c’est bien sûr à vous tous, inséparablement que j’adresse un chaleureux remerciement. Pendant trois ans, à ceux qui me demandaient si ma mission se passait bien, c’est en pensant à vous que je répondais : c’est une belle paroisse, c’est un beau peuple. Malgré les différences de culture ou d’âge, vous êtes une image de l’unité que Jésus Christ peut réaliser dans les cœurs. Saint Augustin s’adressait à ses paroissiens en les nommant « votre charité » : « votre charité le sait », « j’en fais l’aveu devant votre charité ». Eh bien, vous aussi, vous êtes une image de la charité de Dieu. Je ne doute pas que vous continuerez à l’approfondir et à en déborder. Et je vous souhaite donc un bon chemin, un bon pèlerinage !

Père Florian +