2020 : Année sainte Geneviève

En cette année 2020, le diocèse de Paris célèbre le 1600e anniversaire de la naissance de Geneviève, Sainte Patronne de la ville de Paris. Sa Foi dans le Christ, son Amour du prochain, son Espérance face aux difficultés ont nourri la vénération populaire dans toute la capitale à travers les siècles. Découvrez et notez les rendez-vous diocésains et en paroisses : saintegenevieve2020.fr

A Saint-Hippolyte

Samedi 25 janvier

Après la Messe de 18h30, nous veillerons ensemble dans l’église jusqu’à minuit, auprès du Saint-Sacrement, dans une église illuminée, pour inaugurer cette année jubilaire dans notre paroisse. Ce sera l’occasion de rayonner autour de l’église : une mission sera organisée sur le parvis jusqu’à 21h30, pour annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus Christ et inviter les passants à entrer dans l’église brillant de mille feux !

Résultat de recherche d'images pour "sainte geneviève cierge""
Peinture de Le Brun représentant le miracle du cierge de sainte Geneviève

L’église sera illuminée en souvenir du miracle du cierge de sainte Geneviève : sainte Geneviève avait une vénération toute particulière pour saint Denis, premier évêque de Paris. La sainte faisait de fréquents pèlerinages nocturnes jusqu’à la basilique, souvent dans la nuit du samedi au dimanche, à l’heure des vigiles du jour du Seigneur. Un jour, par mauvais temps, alors que le chemin était déjà difficile pour Geneviève et les flammes qui l’accompagnaient, un coup de vent éteignit les flammes. Le cierge de Geneviève se ralluma alors sans intervention humaine et les guida jusqu’au terme de leur pèlerinage.


Dimanche 26 janvier

La Sainte Trinité, tableau
Fresque de sainte « Geneviève distribuant des vivres », Félix-Joseph Barrias, église de la Trinité




Le lendemain, à la suite de sainte Geneviève qui avait ravitaillé Paris assiégée, nous pourrons partager à nos proches et voisins des pains qui auront été bénis pendant la messe du dimanche matin.







« Les meilleures portions allaient à ceux qui avaient le plus souffert de la faim. À tel point que lorsque les jeunes filles (qui étaient ses filles spirituelles et ses collaboratrices) arrivaient au four, elles s’étonnaient de ne pas y trouver une partie du pain qu’elles y avaient déposé. La plus grande partie des miches enfournées avait disparu. Mais le mystère s’éclaircissait lorsqu’elles rencontraient par la ville, de nombreux pauvres emportant leurs pains encore chauds et célébrant la bonté de sainte Geneviève. »

Extrait de la Vita de sainte Geneviève

Dimanche 3 mai

A l’occasion des 110 ans de la consécration de l’église Saint-Hippolyte, nous recevrons les reliques de sainte Geneviève, que nous pourrons vénérer dans la journée. L’architecture de notre église honore d’ailleurs sainte Geneviève dans le chœur, avec une mosaïque dédiée à la sainte patronne de Paris.