Dimanche 22 avril 2018 : Journée de prière et de quête pour les vocations

Le pape François vient de nous l’écrire dans sa toute nouvelle exhortation apostolique, Gaudete et Exsultate : « Le Seigneur demande tout ; et ce qu’il offre est la vraie vie, le bonheur pour lequel nous avons été créés. Il veut que nous soyons saints et il n’attend pas de nous que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance. En réalité, dès les premières pages de la Bible, il y a, sous diverses formes, l’appel à la sainteté. »

La vocation de chacun à la sainteté

Cet appel à la sainteté se concrétise par un appel particulier pour chacun d’entre nous, c’est notre appel, notre « vocation ». Parler d’appel ou de vocation, c’est reconnaître que ce chemin particulier de sainteté, nous ne nous le donnons pas à nous-mêmes, mais nous le recevons de Dieu. Dans le désir qui nous anime, ce désir de servir, ce désir d’aimer, nous reconnaissons une origine plus grande que nous-même : un chemin que Dieu nous trace pour notre épanouissement. « Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde entier ! » disait sainte Catherine de Sienne, citée par Jean-Paul II aux JMJ de Paris.

Les vocations consacrées

Parmi les vocations, il y a celles qui sont directement au service de l’Église, vocations consacrées à Dieu : les religieux, qui anticipent, par la radicalité du baptême, la vie du ciel, et les prêtres, consacrés par leur mission à la suite de Jésus Christ grand prêtre, qui sanctifie le monde et les hommes.

Ce dimanche 22 avril, nous aurons l’occasion de prier particulièrement pour ces vocations consacrées, et de participer matériellement au discernement et à la formation des hommes et femmes qui s’y destinent.

Pour aller plus loin…