Dimanche 19 novembre 2017 : Première édition de la Journée mondiale des pauvres

 « Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité » (1 Jn 3, 18)

« À la lumière du « Jubilé des personnes socialement exclues », alors que dans toutes les cathédrales et dans les sanctuaires du monde les Portes de la Miséricorde se fermaient, j’ai eu l’intuition que, comme dernier signe concret de cette Année Sainte extraordinaire, on devait célébrer dans toute l’Église, le 33ème Dimanche du Temps ordinaire, la Journée mondiale des pauvres. Ce sera la meilleure préparation pour vivre la solennité de Notre Seigneur Jésus Christ, Roi de l’Univers, qui s’est identifié aux petits et aux pauvres et qui nous jugera sur les œuvres de miséricorde (cf. Mt 25,31-46). Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au cœur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare git à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale. » (Pape François)

Le témoignage d’une participante / organisatrice

« Dimanche dernier, à l’appel du pape François, nous nous sommes retrouvés très nombreux pour un repas partagé dans le cadre de la journée de la lutte contre la pauvreté.
Des invitations avaient été lancées par les uns ou par les autres (Secours Catholique, Saint-Hippolyte, en particulier le Petit Café, le bouche à oreilles…).
Quel bonheur de voir arriver de nombreuses personnes dont certaines, un peu gênées au départ mais très vite à l’aise, ne connaissant pas la paroisse, invitées par une « dame rencontrée dans la rue », ou par une autre qui distribue des « habits », accueillies par de beaux sourires, et en particulier par ceux d’une très jeune fille (8 ans) qui vient avec sa maman aider au Petit Café…
Ainsi, Michel un accueilli du Petit Café a participé en apportant deux tartes : une bonne manière de nous rappeler qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir !
L’apéritif était servi par des jeunes venus en grand nombre, et à la cuisine une équipe efficace et joyeuse s’affairait, veillant à ce que tous les convives soient rassasiés et contents.
Des contacts se sont noués dimanche, que ce bel élan se poursuive et s’amplifie ! »

À Saint-Hippolyte

Ce dimanche 19 novembre, à l’issue de la messe de 10h30, les participants du « Petit Café » seront invités à déjeuner avec les paroissiens de Saint-Hippolyte (qui apporteront un plat à partager).

Le « Petit Café » de Saint-Hippolyte accueille, chaque lundi matin, les personnes isolées, défavorisées ou vivant dans la rue, migrantes ou non, pour partager une boisson chaude et discuter afin de commencer la semaine en douceur. Il ouvre ses portes, salle 27, de 7h à 8h30.

La journée mondiale des pauvres est l’occasion de vivre ponctuellement un moment fraternel avec ceux que les paroissiens du « Petit Café » rencontrent habituellement. Mais vous pouvez inviter largement, à la croisée des chemins !